Christophe Urios : “C’est un vrai statut qu’il faut assumer. Parfois, j’ai l’impression que les mecs ne se rendent pas compte”

 

Interrogé par Sud-Ouest, le manager de l’UBB, Christophe Urios, s’est confié sur le nouveau statut de l’UBB : « On a un statut. Et c’est un vrai statut qu’il faut assumer. Parfois, j’ai l’impression que les mecs ne se rendent pas compte, ils sont surpris parce que nos adversaires nous en veulent. Mais t’es premier ! C’est normal que les mecs t’en veuillent et qu’ils veuillent te couper la tête. Tout le monde a envie de taper le premier, c’est ça la compète ! ».