Christophe Urios : “Il y avait toujours un petit pépin qui le retardait de 15 jours”

 

Interrogé par Sud-Ouest, notre manager, Christophe Urios, est revenu sur la période compliquée traversée par notre ailier, Geoffrey Cros : « Geoffrey a été longuement blessé, il a eu du mal à revenir : il a eu des rechutes. Pas méchantes, mais c’étaient toujours quelques semaines qui l’ont empêché de revenir plus vite. Ça fait 14 mois (Ndlr, qu’il n’a pas joué) ! […] Je me souviens de cette entorse cet été. Il se fait faucher par Jandre (Marais). Ça l’a empêché de revenir vite […] Ce n’était pas des grosses blessures, mais il y avait toujours un petit pépin qui le retardait de 15 jours : il fallait repartir au combat, il se reblessait, il fallait repartir au combat… ».