Julien Laïrle : « On n’a pas non plus un matelas de 15 points d’avance. Ca peut aller très vite dans ce championnat. Il ne faut pas dormir »

 

Interrogé par ARL, notre entraîneur des avants, Julien Laïrle, s’est confié sur la période que va attaquer l’UBB, sans ses internationaux : « Il vaut mieux les aborder avec notre classement aujourd’hui, que si on était sixième. D’un côté, c’est un confort, mais il ne faut pas se reposer dessus non plus. On a une marge de manœuvre, qui n’est pas non plus énorme. Il y a des matchs en retard à rattraper. On n’a pas non plus un matelas de 15 points d’avance. Ca peut aller très vite dans ce championnat. Il ne faut pas dormir […] Je sens de la confiance. La pression, je ne sais pas, je sens surtout de l’émulation dans le groupe, chacun a envie d’être meilleur à chaque entraînement. On a fait une très bonne journée aujourd’hui. C’est le résultat du week-end qui compte, mais le travail de la semaine est important. Il y a une concurrence qui est saine. Depuis le début de la saison, on parle de la culture de la gagne, elle ne se passe pas que sur le match, mais aussi sur les entraînements, sur l’envie de progresser, d’être performants. Je pense que ça s’est vu plutôt bien cet après-midi (mardi). Il faudra mettre les bons ingrédients contre Castres, mais c’est déjà une bonne préparation« .