Maxime Lucu : « Ce qu’ils font ce n’est pas anodin, ils ne font pas ça par chance »

 

Interrogé au micro d’ARL, notre demi de mêlée, Maxime Lucu, s’est confié sur l’adversaire du week-end, l’Aviron Bayonnais : « Il y a toujours un risque, mais on sait aussi que Bayonne n’est pas une petite équipe de Top 14. On sait très bien qu’ils sont bel et bien là depuis le début de la saison, ils le montrent chez eux et même quand ils vont gagner à l’extérieur comme à Clermont. Il faut les prendre au sérieux. Je pense que c’est le match le plus important de la série que l’on a eu pendant les fêtes. On sort de deux gros matchs, mais ça ne sera confirmé que si on gagne demain. Perdre à la maison contre Bayonne nous remettrait la tête à l’envers. Ce qu’ils font ce n’est pas anodin, ils ne font pas ça par chance. Ils construisent leurs matchs depuis le début de la saison, on a payé pour voir au match aller. Ils ont un effectif pas mal étoffé pour un promu, ils ont construits leur saison en faisant de très bons recrutements. Ca se voit aujourd’hui. Ils sont à la place qu’ils méritent. C’est un promu qu’il faut vraiment prendre au sérieux, toutes les équipes l’ont vu. On sait très bien ce qui nous attend, on ne les considère pas forcément comme un promu. Ils sont dans le haut du tableau. Quand tu es à la 15ème journée, ce n’est plus de la chance. Il faut faire attention, mais la saison est longue, on sait les ingrédients qu’il faut pour être dans le Top 6. On l’a très bien vu les autres années, même avec beaucoup de points d’avance, on a failli passer à la trappe. Le championnat est très long et l’hiver est rude en Top 14, il faut voir comment ils passeront l’hiver mais ça reste vraiment un concurrent au Top 6. Ils sont en train de progresser de match en match, notamment en étant solides à la maison, ce qui est primordial. Ils font aussi des coups à l’extérieur et on sait très bien qu’ils vont venir ici pour venir chercher des points et montrer leur statut. Ils se servent des matchs à la maison et de leur engouement pour mettre leur jeu en place et se servir de l’euphorie qu’ils ont depuis le début. Ils savaient très bien qu’ils étaient promis à l’enfer depuis le début et maintenant ils sont bien en place dans le championnat. Ils ont énormément de points d’avance et commencent peut-être à regarder plus haut. Forcément qu’ils sont en confiance et surfent sur ça. A nous de mettre notre jeu en place pour les contrer et stopper leur euphorie. Quand ils sont dans l’avancée, c’est une équipe qui sait jouer au rugby et qui est difficile à contrer« .