Ibanez parle des retrouvailles entre Ashley-Cooper et Smith

Adam Ashley-Cooper

 

Alors qu’ils jouent au même poste, qu’ils ont presque le même age et qu’ils se sont affrontés de nombreuses fois et en particulier en finale de la dernière Coupe du Monde, Raphaël Ibanez dresse dans le Midi Olympique du jour, un parallèle entre Adam Ashley-Cooper et Conrad Smith : « L’un a gagné la Coupe du monde et que l’autre l’a perdu. Conrad Smith est sorti de la confrontation avec le statut de vainqueur […] Son profil est assez proche de celui d’Adam Ashley-Cooper même s’ils n’évoluent pas tout à fait dans le même registre, car Adam peut jouer parfois en position d’ailier. Conrad Smith est lui un pur second centre […] Il a tout de suite trouvé ses marques dans le Top 14. Son engagement semble vraiment impressionnant […] Je ne le cache pas, je crains toujours un contrecoup au mois de février chez les Mondialistes. C’est un phénomène que j’ai observé dans le passé. Sur le plan mental, les joueurs ont du mal à se maintenir au sommet après avoir vécu tant d’émotions. Pour Adam Ashley-Cooper, je ne vois aucun signe avant-coureur de ça, mais j’y fais attention. Mais c’est une certitude pour la confrontation de samedi, je me suis projeté dans son état d’esprit et dans les retrouvailles avec son vis-à-vis ».