Marti : “Les mécènes ; une chance”

 Laurent Marti fait la moue Icon Sport

 

Interrogé par le Midi Olympique, Laurent Marti a expliqué pourquoi les mécènes sont importants aujourd’hui dans le rugby. Il y est bien sur favorable et donne les exemples avec plusieurs clubs. “Je crois que les mécènes ont toujours existé dans le rugby. Ils étaient moins riches, moins médiatisés, ça coutait moins cher. Après, moi je les vois plutôt ces gens qui investissement dans leurs clubs comme une chance. Si Jacky Lorenzetti n’était pas arrivé au Racing, celui-ci ne serait toujours pas en Top14. Peut-être que derrière l’excellent travail de Max Guazzini, si Thomas Savare n’arrive pas, le Stade Français n’y serait peut-être plus non plus. Mourad Boudjellal a repris Toulon, un des clubs les plus faciles et en même temps les plus difficiles à faire vivre. Il a repris Toulon en Pro D2, encore fallait-il remonter. Olivier Ginon à Lyon met beaucoup d’argent et permet d’avoir du rugby dans ce coin de la France, on en a besoin. Je vois ces mécènes comme une vraie chance”.