Carré : “Il y a aujourd’hui encore un petit déficit de pragmatisme”

arnaud carré

 

Lors de l’émission La Mêlée du Lundi, Arnaud Carré, journaliste rugby sur France Bleu Gironde est revenu sur la défaite de l’UBB contre Clermont : « J’ai passé une bonne soirée à Clermont parce que le stade est super, c’est un vrai public de connaisseurs. En plus, ils ont une nouvelle pelouse qui est extraordinaire, hybride, mi-synthétique, mi-naturelle, donc cela veut dire que sur les mêlées, ça ne bouge pas. La Ligue devrait d’ailleurs se pencher là-dessus […] C’est le même genre qu’au Matmut, sauf que là il n’y avait pas de champignons (sic). Sur le match, l’UBB a envoyé une équipe mixte, et il y a de la frustration parce qu’ils n’ont pas le sentiment d’avoir fait un mauvais match et à l’arrivée ils en prennent quarante, ce qui ne leur était plus arrivé en déplacement depuis un bon moment. La semaine dernière, ils avaient montré quelques garanties de solidité. Bon, il y a un dernier quart d’heure qui est anecdotique parce que Madaule prend un jaune, et Clermont monte le curseur. Après, je n’ai pas le souvenir d’avoir vu un Clermont aussi fort, prêt, en entame de saison. Là, ils sont particulièrement affûtés […] En conquête pendant 55 minutes, ils ont rivalisés. Ils n’ont pas reculé dans l’impact. La différence c’est que quand une équipe comme Clermont vient dans vos 22, ils ont cette férocité, ce petit supplément d’âme, qui fait que ça va au bout. Quand l’UBB rentre dans les 22, il y a aujourd’hui encore un petit déficit de pragmatisme qui fait que les actions ne vont pas au bout ».