Poirot : “J’ai conscience d’avoir refusé Clermont”

Jefferson Poirot

 

Dans la prolongation de Jeff Poirot, il y a aussi la question du temps de jeu. Notre pilier fait part de ce point important et de l’offre clermontoise qu’il a donc refusée. Raphaël Ibanez m’a montré qu’il souhaitait me garder. C’est une marque de confiance. Ça a facilité mon choix. Et je ne suis pas sûr d’avoir cette assurance de jouer autant dans d’autres clubs […] J’ai conscience d’avoir refusé Clermont. J’avais la facilité d’aller chercher le top niveau d’un coup. Mon challenge c’est de rejoindre le niveau de Clermont avec l’UBB. Avec l’arrivée du nouveau centre d’entrainement en 2017, en continuant de recruter des joueurs du calibre de Madigan ou Ashley-Cooper et en gardant le noyau dur, l’UBB peut passer un cap […] Au poste de pilier gauche, je considère que l’UBB n’a rien à envier aux autres clubs. Ça aurait peut-être été plus facile de partir et d’arriver avec un statut de nouveau pour avoir ma chance ou d’être entouré d’internationaux pour briller ».

 

L’Equipe