Ibanez : “L’accumulation de fautes évitables fait un peu partie d’une faiblesse mentale”

Raphaël Ibanez

 

Invité dans le Journal du Rugby, sur Infosport +, notre manager, Raphaël Ibanez, est revenu sur la lourde indiscipline dont se rend coupable l’UBB depuis le début de saison avec une moyenne de 12, 7 pénalités concédées par match : « Ce sont des chiffres éloquents, le constat il est là. Ce n’est pas spécifique du match à Pau. Ça fait un petit moment que l’on connait ce genre de problème. On doit d’abord se remettre en question, chacun d’entre nous au sein du staff pour faire passer le bon message. L’accumulation de fautes évitables fait un peu partie d’une faiblesse mentale, qui n’est pas acceptable. En tout cas que moi je n’accepte pas et je fais confiance à tout le groupe pour en prendre conscience parce que cette indiscipline nous empêche aujourd’hui de pouvoir développer notre jeu ou en tout cas d’avoir une quelconque ambition. Ce sont des choses que l’on peut contrôler donc il n’y a rien d’irrémédiable […] Il y a des règles qu’il faut accepter, respecter, intégrer. Sur le match du week-end dernier je ne peux pas blâmer l’arbitre qui a sifflé ce qu’il a vu c’est-à-dire un nombre incalculable de fautes de notre part qui devaient être sanctionnées. On s’attache aujourd’hui à protéger les joueurs notamment sur les plaquages hauts. Plutôt que de s’appesantir sur le sujet au niveau de la Ligue, il faut regarder sur les sanctions que l’on peut imaginer mais plutôt au niveau de World Rugby. Le droit d’entrée est le même pour des actions assez différentes et qui n’ont pas les mêmes conséquences. Deux poids, deux mesures, c’est peut-être souhaitable dans cette situation-là ».