Aldigé : “On n’a pas encore fait jouer de joueurs de l’UBB comme les espoirs, ça pourrait être intéressant à terme”

20170405213622_178

 

Dans les colonnes du Midi Olympique, Jean-Baptiste Aldigé, le manager de l’équipe UBB Gavekal, qui s’est imposé lors du Hong Kong Tens en battant les tenants du titre, les Penguins, en finale, revient sur la performance de son équipe : « La magie fidjienne a opéré ! C’est la première fois qu’une équipe d’origine française gagne ce tournoi ! On s’est fait un nom dans le circuit. Le rugby à VII ou dix peut être l’avenir des clubs de Top 14, à la fois pour la formation, et pour construire leur image à l’étranger sur le ‘circuit invitational’ ».

 

Si aucun joueur sous contrat avec l’UBB ne figurait dans cette équipe, Jean-Baptiste Aldigé ne désespère pas de pouvoir, un jour peut-être, faire jouer un ou plusieurs joueurs du club, commes des espoirs, par exemple : « Il y a deux ans, nous avons organisé la venue d’un nouvel actionnaire français, Louis-Vincent Gave, au capital de l’UBB. Nous essayons de faire vivre cette opération et de représenter les droits commerciaux de Bordeaux ici et à l’étranger. Pour nous, c’est le tournoi local, donc cela a un sens de jouer avec ce maillot. Malheureusement, on n’a pas encore fait jouer de joueurs de l’UBB comme les espoirs, ça pourrait être intéressant à terme ».