Marti : “On a pensé à un moment donné qu’en basant tout sur l’amusement on y arriverait””

laurent Marti

 

Laurent Marti ne souhaite pas que l’équipe finisse “en roue libre”. Le Président de l’UBB est d’ailleurs revenu sur ses propos de samedi où il parlait de “Club Med”, précisant ainsi sa pensée. “Il faut faire très attention à l’interprétation de ces propos parce que ce n’est pas forcément dans la période la plus proche que j’ai envie de parler de Club Med mais c’est plutôt un héritage Club Med. On a pensé à un moment donné qu’en basant tout sur l’amusement on y arriverait. Mais non. Ça a peut-être été possible à une période surtout quand Talebula marchait sur l’eau et qu’il était le meilleur ailier du monde. Progressivement, ça s’est durci partout, ça s’est renforcé partout, ça travaille bien dans tous les clubs donc il faut qu’on oublie cet héritage et qu’on change l’état d’esprit profond de ce club. C’est ce qu’on essaie de faire depuis trois ans mais ça prend un petit peu de temps et manifestement il va falloir passer la vitesse supérieure pour qu’on comprenne tous que le Top 14 c’est comme ça. Si on veut y jouer, si on veut y gagner, il faut accepter de se faire mal toute la semaine et tous les weekends sans exception et pour moi le plaisir vient quand tu as travaillé dur et que tu as gagné. Le reste c’est du cinéma”.

 

La suite sur France Bleu Gironde