Carré : “Si vous vous trompez sur 2-3 joueurs, vous n’êtes pas à l’abri d’un incident industriel”

2017-04-08 16_19_51-Document1 - Microsoft Word

 

Arnaud Carré s’et exprimé sur ce qui ressort ces derniers jours dans la presse et des suites de certaines déclarations du Président : l’UBB aurait moins bien travaillé cette saison. Enfin, Bordeaux aurait aujourd’hui moins de marge de manœuvre. “Laurent Marti le dit, la différence avec la période où l’UBB accédait à l’élite, c’est qu’aujourd’hui tous les clubs ont des budgets, des staffs compétents, de très bons joueurs, des internationaux. Il suffit de voir le promu lyonnais qui aujourd’hui est devant l’UBB au classement. Laurent Marti sent bien que l’année où vous travaillez moins bien, où vous vous trompez… Quand il dit ‘faire mieux’, il s’inclut dans la réflexion. Si vous vous trompez sur deux-trois joueurs, vous n’êtes pas à l’abri d’un incident industriel en fin de saison. C’est ce qu’il veut absolument éviter en donnant un tour de vis à tous les étages ».

 

Et quant au jeu de l’UBB toujours mis en avant, s’il disparaissait prochainement, cela n’aurait pas forcément d’incidence sur le public et les partenaires selon le journaliste. « Si l’UBB gagne ses matches 10-6 toute la saison, cela n’empêchera pas les gens de venir au stade, ça n’empêchera pas les partenaires de soutenir le club. Je pense dans ce que dit Laurent Marti, c’est la première fois la traduction d’un club où on a moins bien bossé que les années précédentes. Et comme ça bosse très bien ailleurs, ça se ressent. Il veut éviter d’aller vers la saison où en se laissant un peu aller, on arriverait à une UBB moins compétitive et dans un championnat qui est ultra dense comme celui-là, vous faites une Grenoble ou une Bayonne et vous dégringolez ».

 

La Mêlée du lundi, France Bleu Gironde