Serin : “Ca m’a fait toucher du doigt que rien n’est acquis”

 

Notre jeune demi de mêlée, Baptiste Serin, est revenu, pour le Midi Olympique, sur un épisode qui l’a marqué cette saison, les sifflets à son encontre contre Pau à domicile : “Ca m’a blessé, ça m’a vexé, bien sûr. Mais, au moins, ça m’a fait toucher du doigt que rien n’est acquis. Si contre Pau, notre défaite a été profondément collective, j’avais été particulièrement responsable en raison de mes échecs dans les tirs au but. Et prouvé qu’il fallait continuer à travailler“.