Philippe Barbe : “Les internationaux ? Ça va être compliqué sur un ou deux matchs. Après ça va aller mieux”

 

Présent dans les studios de France Bleu Gironde, pour participer à l’émission La Mêlée du Lundi, Philippe Barbe, le président du comité Côte d’Argent, est revenu sur la difficile gestion du retour des internationaux, qui ont effectué une préparation à part : « Le cas est un peu spécifique. On est dans un club qui n’est pas très loti en effectif, même s’il a été épaissi. Et l’on a beaucoup d’internationaux. C’est aussi un paradoxe. On sait qu’ils vont être bien au mois de novembre, parce qu’ils joueront en équipe de France et que la préparation réalisée a été fait pour ça. C’est un peu compliqué. Par contre avec ce que l’on avait vu lors du match contre Clermont, je crois que l’on pourra patienter un peu parce que l’on a vu de très belles choses avec des gens très en place. On n’est pas tombés sur une équipe de débutants avec Clermont. On a été vaillants toute la partie, sans défaillances, sans rien. Là, ça a été un peu plus compliqué parce qu’on a voulu tourner les effectifs et que Castres, ça fait 15 ans que l’on n’y a pas gagné, donc il n’y avait pas de raisons particulières que l’on y gagne. Ça a été très compliqué […] On ne peut pas trouver d’autres solutions. Compte tenu des vacances des joueurs, la seule phase disponible, elle est là avec une échéance en novembre. Comme les préparations sont strictement datées. Il n’y a pas un préparateur physique, qui ne date pas la pleine mise en forme. C’est vraiment très pointu. Ça va être compliqué sur un ou deux matchs. Après ça va aller mieux mais effectivement il ne fallait pas s’attendre à un miracle en faisant rentrer des gens qui ont sués pendant 5 semaines. Ce n’est pas possible ».