Laurent Marti : « Je n’en veux pas à Jacques »