Laurent Ferrères : « J’espère que ça va fonctionner. Il n’y a pas de raisons. Il était dans le rugby à XIII australien. On sait que c’est quand même du très haut niveau aussi »