Laurent Marti : « Ce n’est pas forcément la saison la plus dure »