Bernard Laporte : « Un garçon comme Pelissié jouait encore en Pro D2 il y a un an. Il apprend »