Clément Carpentier : « C’est un peu le retour à un homme de caractère, un vrai meneur d’hommes