Francis Deltéral : « Quand je me morfondais à l’arrière de Bègles, qu’est ce que j’aurais donné à l’époque pour faire du jeu à Béziers ! »