Christophe Urios : “Les équipes qui ne défendent pas ou qui sont uniquement basées sur l’attaque, elles me font chier”

 

Interrogé dans les colonnes de l’Equipe Magazine, notre futur manager, Christophe Urios, est revenu sur la notion de beau jeu, qui n’est pas forcément la même pour tout le monde : « On fait un mauvais procès au rugby en réclamant du beau jeu. Mais c’est quoi, le beau jeu ? Le beau jeu commence originellement par la dimension physique car le rugby reste du combat, du labeur. Certains disent qu’on va faire partir les gens, mais le public de Toulon, de La Rochelle, de Castres, il se reconnaît dans son équipe. La stratégie à Castres, c’est aussi de parvenir à faire déjouer l’adversaire soit par un affrontement direct avec des mauls, des mêlées, soit par des affrontements indirects sur les avantages. Ensuite, tu places ton jeu. Mais les équipes qui ne défendent pas ou qui sont uniquement basées sur l’attaque, elles me font chier ».