Brock James : “C’est normal que je parte. J’aurais aimé rester mais cette année m’aura beaucoup servi”

 

A 38 ans, notre demi d’ouverture, Brock James, ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait la saison prochaine, s’il prendra sa retraite comme joueur ou pas. Comme il l’explique à Sud-Ouest, la seule chose qui est sûre, c’est qu’il ne sera plus à l’UBB, Christophe Urios arrivant avec Frédéric Charrier pour s’occuper des trois-quarts : « Je ne suis pas encore tout à fait décidé. À un moment donné, je veux passer entraîneur. Si j’en ai l’opportunité, ça sera pour l’année prochaine, mais les opportunités ne sont pas légion, ça ne bouge pas trop au niveau des entraîneurs. Je vais étudier toutes les opportunités. Je ne croyais pas jouer autant de matchs cette année, et physiquement, je me sens pas mal. Pourquoi ne pas laisser les portes ouvertes ? Je sais qu’engager un jeune entraîneur, c’est un risque pour un club. On verra comment ça se passe. Même si je sais que je dois passer à autre chose […] C’est normal que je parte. J’aurais aimé rester mais cette année m’aura beaucoup servi. J’ai beaucoup appris et très vite ».