Baptiste Serin : “Beaucoup de monde critique mais qui trouve des solutions ?”

 

Même si la Coupe du Monde 2023 qui se jouera en France peut sembler plus importante, notre demi de mêlée, Baptiste Serin, refuse de galvauder celle qui vient. Comme il l’explique à Sud-Ouest, il aimerait sentir plus de soutien de la part des anciens joueurs : “Je n’ai pas envie de galvauder celle qui vient. Beaucoup de monde critique mais qui trouve des solutions ? Tout le monde s’en mêle : des journalistes, d’anciens joueurs… Les anciens joueurs sont des personnes importantes à nos yeux. Ils ont leur mot à dire mais au lieu de le dire dans la presse, qu’ils viennent échanger avec nous à Marcoussis, on a besoin de leur expérience. On a passé une soirée avec les joueurs de la tournée de 1994, c’était génial. Ils nous ont remonté le moral, ils nous ont reboostés“.