Nans Ducuing : “En un mois, ce n’est pas que tout a coulé mais on marque le pas par rapport à des équipes qui ont peut-être l’habitude de ces moments, qui accélèrent”

 

Interrogé par France Bleu Gironde, notre arrière, Nans Ducuing, est revenu sur la tendance pour l’UBB à fléchir quand le sprint final arrive : “Ce sont des trucs qui m’énervent mais c’est la vérité, c’est un constat. Cette année, peut-être qu’on l’a un peu retardé, on a passé un bon hiver, il restait cinq matches et on était largement dans les clous. Si on gagne Castres, tu bascules sur quelque chose d’ultra positif…. En un mois, ce n’est pas que tout a coulé mais on marque le pas par rapport à des équipes qui ont peut-être l’habitude de ces moments, qui accélèrent. Quand elles décident de venir faire un coup, soit elles le font, soit elles ne sont pas loin. Et nous, quand on le dit, on est quand même assez loin. C’est le constat qui fait mal, qui nous énerve parce qu’on en a marre de passer pour des pitres mais c’est la réalité“.