Philippe Barbe : « Il n’y a pas assez de pouvoir laissé aux joueurs dans la prise de décision »