Philippe Barbe : “C’est un mec super. C’est un choix remarquable et ça peut être le déclic, le petit truc qui fera basculer ce club, qui doit être un grand club”

 

Invité des studios de France Bleu Gironde, pour l’émission La Mêlée du Lundi, le vice-président de la Ligue régionale de Nouvelle-Aquitaine, Philippe Barbe, est revenu sur l’arrivée de Christophe Urios comme manager la saison prochaine à l’UBB : « Compte tenu de ses qualités, je comprends que ça ait pu séduire le président de l’UBB. C’est un homme qui ressemble au club. Est-ce que l’on n’a pas une overdose de toute la gestion britannique qu’il y a eu ? Avec quelque chose qui tient vraiment au club, au rugby que l’UBB veut faire. Il amènera à lui tout seul du public, c’est évident. C’est un mec proche. Je l’ai connu il jouait encore et c’était un communiquant, même s’il a l’air bourru. C’est un mec super. C’est un choix remarquable et ça peut être le déclic, le petit truc qui fera basculer ce club, qui doit être un grand club […] L’UBB ce n’est pas un club ‘CAC 14’. Ça c’est important pour quelqu’un comme l’entraîneur qui arrive l’année prochaine. Je crois que c’est quelque chose de déterminant […] Ça ressemble au club, au public du club. Ça ressemble à l’image du président, qui est quelqu’un capable de prendre des risques, même si parfois il se plante. Il réussit parfois aussi. Là je n’ai pas l’impression qu’il prend un risque, mais qu’il fait un placement ».