Maxime Lucu : “Bien sûr, j’appréhende de ne pas être à la hauteur ou de faillir un peu à haut niveau.”

 

Interrogé par le site officiel de l’UBB, notre nouveau demi de mêlée, Maxime Lucu, est revenu sur les appréhensions qu’il avait au moment de découvrir le niveau supérieur, lui qui arrive de Pro D2 : “Bien sûr, j’appréhende de ne pas être à la hauteur ou de faillir un peu à haut niveau. Beaucoup de joueurs de Pro D2 se sont cassés les dents en Top 14 et je fais partie de ceux qui ont envie de réussir, donc j’appréhende un peu ça. Surtout physiquement, je veux être prêt. Je mets un peu plus l’accent là-dessus car je travaille depuis longtemps techniquement. Même si je continue le travail technique, j’essaie le plus possible de travailler physiquement car je pense que c’est ce qui va être déterminant pour passer un palier“.