Alexandre Roumat : « En seconde mi-temps, avec l’apport du banc, on a su déplacer le ballon et trouver des failles, ce qui nous a permis d’avoir un score large »