Jefferson Poirot : “Il faudra rester froid, ne pas surjouer et ne pas exploser à la fin”

 

Interrogé par Le Figaro, notre pilier international, Jefferson Poirot, est revenu sur le risque de vouloir trop en faire dès le premier match de préparation contre l’Ecosse : “On est un peu tous dans la même situation. Moi, ça fait cinq mois que je n’ai pas joué, mais les autres, ça fait trois mois. Au final, ça fait longtemps. C’est là qu’il ne faut pas se perdre et maîtriser la structure qu’on a essayé de mettre en place aux entraînements. Il faudra rester froid, ne pas surjouer et ne pas exploser à la fin“.

 

Il s’est aussi exprimé sur les conséquences pour le groupe du forfait annoncé cette semaine de Geoffrey Doumayrou : “C’est perturbant sur le plan humain. On passe huit semaines avec une personne qui a beaucoup travaillé et elle part au meilleur des moments. Le pire pour lui… Il était prévu qu’il joue samedi, il y  eu une réorganisation, il a fallu s’adapter […] Ce n’est pas une crainte. C’est humainement compliqué de perdre Geoffrey qui était très sérieux, il participait beaucoup. Partir comme ça, avant le premier test match, c’est très dur. Cela fait huit semaines que l’on est ensemble, on crée des liens. Laisser une personne en route, c’est très dur“.