Christophe Urios : “On fait un point avec eux assez important où il n’y a pas de sujet tabous, on discute vraiment sur l’amélioration du fonctionnement, dans un sens comme dans l’autre”

 

Interrogé au micro d’ARL, notre manager, Christophe Urios, est revenu sur le fonctionnement du conseil des sages qu’il vient de nommer au sein de l’effectif de l’UBB, un fonctionnement qu’il avait déjà au Castres Olympique : « On a défini le conseil des sages. Ce sont les gens qui sont les leaders. La particularité de cette saison, c’est qu’on a défini des leaders par étapes, ou plutôt par cycles en fait. Là, le premier cycle, ce sont les huit premiers matches. On fonctionne comme ça parce que je ne connais pas assez bien les joueurs, ce n’est pas simple. Et on a surtout 7-8 joueurs qui ne sont pas là, et que je ne connais absolument pas. Donc c’était important, pour quand ils vont rentrer, de voir comment ça va évoluer. Cela ne veut pas dire que je vais changer de leaders. C’est juste dire que les gars qui sont en place sont là pour huit matches. Après, on verra comment ça va se passer, ça a été clair. Dans les leaders, il y a le capitaine et le vice-capitaine, les leaders de jeu, les leaders de vie qui doivent faire en sorte d’animer la collectivité, et ensuite des leaders de valeurs. Ces derniers sont des mecs emblématiques pour le club. Cela fait huit garçons qui sont le conseil des sages. On se réunit à chaque bilan, ou à chaque cycle. On fait un point avec eux assez important où il n’y a pas de sujet tabous, on discute vraiment sur l’amélioration du fonctionnement, dans un sens comme dans l’autre ».