Clément Carpentier : « Sur les quarante premières minutes, je m’embête »