Matthieu Jalibert : « C’est vrai qu’obtenir le bonus si tôt nous a permis de nous libérer et de jouer le jeu que nous aimons pratiquer »