Christophe Urios : “Je fais toujours un retour après un match : il est court et général”

 

Interrogé par Capital, notre manager, Christophe Urios, a confié toujours livrer son ressenti à ses joueurs après un match, que ceux-ci l’ait emporté ou non : “Je fais toujours un retour après un match : il est court et général. Je donne mon ressenti. Je peux bousculer les joueurs quand on devait gagner. Puis on analyse les raisons objectives de la défaite, on fait le lien entre le match et la préparation. En cas de défaite, il faut que cela soit sans concessions, sans pour autant enterrer les joueurs ! L’idée est de trouver une sortie collective pour progresser“.

 

Il a aussi confié préférer faire des réunions courtes et interactives : “Toujours ! Sauf quand on refait le match. Mais, en réunion de préparation, je n’aime pas perdre mon temps et en faire perdre aux autres : je veux aller à l’essentiel. Ça dure quinze minutes, top chrono. Mon objectif principal ? Créer une atmosphère participative. On revient souvent sur la réunion précédente : je m’assure de la manière dont elle a été comprise. Et je ne fais passer que trois messages. Au-delà, c’est trop difficile à intégrer, on crée des doutes et de la confusion“.