Charlie Ngatai : « C’est l’occasion de faire un coup, surtout après deux semaines de pause, où tout le monde revient frais et prêt à en découdre »