Cameron Woki : « Je suis encore jeune, donc j’ai du mal à me dire que je peux être l’exemple de quelques jeunes. Ca me fait bizarre »

 

Interrogé dans le cadre du nouveau podcast lancé par notre ancien joueur, Hugh Chalmers, Les 7 familles de Chalmers, notre troisième ligne, Cameron Woki, a confié avoir du mal à réaliser qu’il puisse être un exemple pour les plus jeunes, maintenant qu’il est international français : « Je ne me rends pas compte. J’essaie de me dire dans ma tête que je représente aussi mes anciens clubs, que j’ai une image à transmettre. Je reçois beaucoup de messages de jeunes joueurs, qui me disent que ce que je fais c’est bien, qu’ils sont contents, qu’ils veulent être comme moi. Mais je suis encore jeune, donc j’ai du mal à me dire que je peux être l’exemple de quelques jeunes. Ca me fait bizarre, mais au fur et à mesure, je vais réussir à me mettre ça dans la tête« .

 

Il confie d’ailleurs, que devenir professionnel n’était pas forcément son but plus jeune : « Quand j’étais jeune, je ne me disais pas que je voulais être professionnel ou que je voulais avoir une grande carrière. J’étais tout jeune, j’ai commencé à 8 ans. A 8 ans, tu veux juste être avec des amis. C’est au fur et à mesure, en grandissant des les clubs que j’ai vu que je pouvais avoir un avenir […] Maintenant, je sais ce que je veux« .