[Bilan 14-15] Jayden Spence

Arrivé à la mi-novembre en tant que joueur supplémentaire à cause des nombreux blessés dans les lignes arrières, Jayden Spence n’a pas eu de nombreuses occasions de montrer sa valeur, mais il en a bien profité. Bilan de sa saison.

 

Des difficultés pour avoir sa chance

Alors qu’il arrivait à la mi-novembre, en provenance de Nouvelle-Zélande et du club d’Otago pour palier aux nombreuses blessures qui décimaient les lignes arrières de l’UBB (Domvo, Lonca, Rey, Le Bourhis, Guitoune), on pouvait penser que Jayden Spence serait vite intégré au groupe et aurait rapidement le droit à sa chance. Cependant lors de son arrivée Raphaël Ibanez semblait vouloir prendre son temps pour l’intégrer. En effet, il avait déclaré à Sud-Ouest que dans un premier temps Jayden allait “apporter sa maîtrise du poste pour nous permettre de nous entraîner avec deux lignes de trois-quarts complètes, ce qui n’était plus le cas (avec les blessures). C’est déjà énorme.” Celui-ci dut donc prendre son mal en patience en jouant quelques matchs avec les espoirs pour se familiariser avec les plans de jeu de l’UBB. Malheureusement le joueur n’avait pas pu être rajouté sur les listes pour la Challenge Cup, ce qui aurait facilité son adaptation. Ce ne fut donc que fin janvier contre Montpellier qu’il eut le droit à ses premières minutes sous le maillot de l’UBB (6 exactement).

 

 

De bonnes prestations…

Ce ne fut que 3 journées plus tard contre Clermont qu’on le revit sur le terrain. Cette fois-ci dans la peau d’un titulaire. Dès sa première titularisation, il marqua les esprits réussissant une bonne prestation et inscrivant un essai mais ce fut toutefois insuffisant pour empêcher la défaite de l’UBB. A cette occasion Jayden, qui reconnut avoir traversé des moments “difficiles, d’autant que j’ai eu du mal à m’habituer au froid”, déclara cependant avoir “travaillé dur pour avoir cette opportunité.” Il faut croire qu’il réussit à convaincre les coachs car il enchaîna ensuite 4 nouvelles titularisations lors des 4 matchs qui suivirent, avant de malheureusement se blesser à la cuisse, ce qui allait le priver de la fin de saison.

 

 

… Mais cependant insuffisantes

Bien que Vincent Etcheto ait déclaré à son sujet qu’il était le “régulateur de ligne” de l’UBB, “c’est notre Conrad Smith et que Régis Sonnes ait ajouté qu’il avait été impressionné par “sa régularité dans ses performances parce qu’il fait un gros match, puis derrière il enchaîne, il ne déçoit pas, il est décisif, il joue juste”, Jayden n’avait vraisemblablement pas assez convaincu puisque le club a décidé de ne pas le prolonger. A moins que ce soit la forte concurrence au poste de centre ainsi que le statut de non-Jiff de Jayden qui ait fait pencher la balance. En tout cas le joueur est reparti en Nouvelle-Zélande où il compte essayer de trouver un nouveau club pour disputer le championnat des provinces (ITM Cup), au grand désespoir de nombreux supporters qui auraient aimé le voir rester plus longtemps sous le maillot de l’UBB. En tout cas souhaitons lui bonne chance pour la suite de sa carrière.

 

 

Jayden Spence

 

 

 

Ses statistiques

Top 14

6 matches joués dont 5 en tant que titulaire

369 minutes de jeu

Poste le plus joué : 13

1 essai inscrit

39 placages

35 placages défensifs réussis

2 placages offensifs réussis

2 placages manqués

1 faute commise

72 ballons joués à la main

335 mètres parcourus

8 offloads

43 carries

4 passes turnover

3 franchissements

 

 

 

Sa galerie photos