Christophe Lamaison : “Nous avons deux ouvreurs de même niveau, qui peuvent conduire l’équipe de France le plus loin possible…”

 

Interrogé par l’Equipe, l’ancien demi d’ouverture, Christophe Lamaison, s’est exprimé sur la titularisation de Romain Ntamack et le retour de notre demi d’ouverture, Matthieu Jalibert : “Je ne veux pas laisser Jalibert sur la touche, parce qu’il est, lui aussi, un talent à l’état pur. Aujourd’hui, clairement, nous avons deux ouvreurs de même niveau, qui peuvent conduire l’équipe de France le plus loin possible… Mon impression, c’est qu’il faut composer l’équipe de France en fonction de l’adversaire. Autant face à l’Argentine et la Géorgie, Jalibert était le bon choix à l’ouverture, c’était l’homme en forme. Contre les All Blacks, parce qu’il faut du pragmatisme et de la rigueur, Ntamack et Dupont formaient la meilleure association en charnière. Il fallait Romain en dix et faire entrer, comme ça a été le cas, Matthieu en fin de match pour mettre le jeu, si toutefois il fallait le faire… Il faut bien gérer ces deux pépites que sont Jalibert et Ntamack, et la gestion, dans le vestiaire, sera la partie la plus difficile à gérer. Mais pour le reste, il faut arrêter de les faire jouer ensemble. De ce point de vue, le débat est clos. Sans compter que les retours de Virimi Vakatawa et Arthur Vincent vont enterrer cette option“.