Poux : “Dès que je l’ai rencontré, je sentais qu’il avait tout pour réussir”

Jefferson Poirot et Jean-Baptiste Poux

 

Pour Sud-Ouest, Jean-Baptiste Poux est revenu sur le rôle de conseiller qu’il a auprès de Jefferson Poirot : « C’est lui qui est venu vers moi, mais je suis allé aussi vers lui car je suis intéressé par la façon dont fonctionnent les jeunes piliers. Dès que je l’ai rencontré, je sentais qu’il avait tout pour réussir ». Il adresse aussi ses conseils à Jefferson, qui devrait vivre ses premières minutes en bleu contre l’Italie ce week-end : « Mon conseil est d’être le moins pénalisé possible […] Je pense qu’il possède maintenant la maturité pour rester dans son match. J’ai hâte de le voir devant ma télé ».