Mené : “A la sortie, c’est l’arbitre de touche qui a décidé”

didier mené

 

Interrogé par l’Equipe sur l’action litigieuse de la 44ème minute du match entre Grenoble et l’UBB, l’essai refusé par Salem Attalah à Loïck Jammes, Didier Mené, le patron des arbitres, déclare : « L’arbitre central n’a pas les éléments pour juger, pas la netteté d’image sur l’écran de contrôle pour juger immédiatement. L’arbitre vidéo doit trancher, alors qu’il me semble que le juge de touche est affirmatif. A la sortie, c’est l’arbitre de touche qui a décidé. Il était le plus proche de l’action. Mais j’attends demain mardi pour me faire une idée précise car je dois avoir les trois arbitres au téléphone ».