Marti : “Je le vivrai comme un échec”

 

 

Dans une interview du Midi Olympique, Laurent Marti a reconnu que ce serait un échec s’il ne remportait pas un jour le Top14. “Je ne le cache pas : nous avons un club solide, un public fabuleux, un nouveau centre d’entrainement qui va voir le jour et un super état d’esprit. Si je ne ramène jamais le Bouclier de Brennus, je le vivrai comme un échec”.

 

Un autre sujet a été évoqué par le Président de l’UBB, l’hypothétique départ de Raphaël Ibanez pour l’Equipe de France dans un futur proche. “J’y pense mais je ne suis pas au stade où je m’y prépare. Si ça devait arriver, ce serait une perte car je prends beaucoup de plaisir à travailler avec lui. Mais je pense que le club serait assez solide pour continuer à avancer malgré tout”.

 

Midi Olympique