Jeremy Davidson : « On ne pourra se permettre d’être défaillant dans le moindre secteur »