Loann Goujon : « On fait toujours la petite erreur quand on arrive dans les 22 mètres adverses »