Blair Connor : “Thierry Paiva, Matthieu Jalibert ou Jules Gimbert étaient ramasseurs de balles quand j’ai commencé”

 

Interrogé par Sud-Ouest, notre ailier australien, Blair Connor, est revenu sur ce que représentait pour lui le fait d’avoir joué 200 matchs sous le maillots de l’UBB : “Lors du déplacement à Pau, Joe (Worsley, le manager) m’a dit : ‘C’est ton 200e match aujourd’hui. Tu veux dire quelque chose ?’ J’ai répondu non. Pour moi, ce n’était pas une émotion particulière. C’est juste une question individuelle. Je n’y ai pas beaucoup pensé, ça ne m’a pas motivé plus que les autres matchs. Baptiste (Serin) et Jeff (Poirot) en ont un peu parlé avant la rencontre, c’était plutôt sympa… Mais c’est surtout dommage qu’on ait perdu (40–23) […] Le record de matchs avec l’UBB, je n’y pense pas, sincèrement. Je ne pense pas au futur, je vis dans le moment présent. Je vais jouer chaque match comme si c’était mon dernier. Après, c’est sûr que ce chiffre de 200 matchs montre que je suis là depuis longtemps. Thierry Paiva, Matthieu Jalibert ou Jules Gimbert étaient ramasseurs de balles quand j’ai commencé. Un jour, eux aussi auront 30 ans. Ils auront pu voir ce qu’était l’état d’esprit de l’UBB sur ces premières années. Ce sera à leur tour de garder ça et de le transmettre à leurs coéquipiers. L’esprit de l’UBB à l’époque de la Pro D2 est encore vivace grâce à ces témoins“.