Christophe Urios : “L’aléatoire, j’essaie de le supprimer complètement”

 

Interrogé par l’Equipe, notre manager, Christophe Urios, est revenu sur son côté obsessionnel dans son travail, un côté qu’il assume parfaitement : “Je suis un vrai obsédé (rires) ! Je suis engagé à fond dans mon job, mais ce n’est pas parce que je travaille quinze heures par jour que je suis plus fort que les autres. Il y a des gens qui n’ont jamais rien branlé de leur vie et qui ont une reconnaissance forte. Et d’autres qui ont besoin de marner pour exister. Moi, j’ai besoin de travailler. Je suis un mec laborieux, un mec qui s’est construit comme ça, par étapes. J’aime quand je maîtrise et contrôle le plus de choses possible. L’aléatoire, j’essaie de le supprimer complètement. Ça rend mes journées longues, je passe d’un truc à l’autre, mais ça me plaît. Je suis passionné par ce que je fais“.