L’entrainement du 13 juillet 2015

Que cela fait du bien de les retrouver… Pour cause de travaux à Moga, les joueurs de l’Union Bordeaux-Bègles s’entrainent sur les terrains de Bordeaux-Lac, à côté du vélodrome. S’ils sont de retour de vacances et qu’ils en ont bavé physiquement depuis une semaine, une chose est sure, ils n’ont pas perdu leur sourire. C’est traditionnellement dans la bonne humeur qu’un entrainement rugby était donc prévu ce matin, avec trois nouveaux joueurs, ainsi que l’intégration de nombreux espoirs. Difficile de réellement parler de l’entrainement en lui-même car quatre ateliers étaient en place et les joueurs ont circulé d’un atelier à un autre pendant plus de trois quarts d’heure. Cela dit, chaque coach était responsable d’un groupe, Raphaël Ibanez étant lui aussi présent en observateur. Ainsi, Émile Ntamack s’occupait d’un atelier d’appuis et de percussion, Bruce Reihana lui d’un atelier à base de passes (puis un toro), Régis Sonnes un travail de ruck/mêlée, et Joe Worsley le dernier. Nous allons vous développer l’entrainement en photos par groupes.

 

Le premier groupe, sous les ordres d’Émile Ntamack était composé de Marco Tauleigne, Jean-Marcellin Buttin, Patrick Toetu, Peter Saili, Julien Le Devedec, Félix Le Bourhis, Cyril Cazeaux et Jotham Wrampling. Même sans Ole Avei, Peter Saili a mis l’ambiance et son sourire n’est jamais parti. Du côté du coach des arrières, quelques soucis parfois au niveau des prénoms encore (il faut dire que plusieurs joueurs ont des prénoms composés avec “Jean” en premier et cela peut troubler) et les consignes sont claires, celui-ci ne lésinant pas sur la communication auprès de ses nouveaux joueurs.

 

 

 

 

Le second groupe était composé de composé de Xerom Civil, Baptiste Serin, Blair Connor, Hugh Chalmers, Sébastien Taofifenua, Charles Brousse, Lionel Beauxis et Jefferson Poirot. En ce qui concerne cette séance, c’est Hugh Chalmers qui fit le show, cherchant en permanence à berner ses coéquipiers au niveau des ateliers, s’amusant à partir trop tôt, ou ne pas partir par exemple. Lorsqu’il utilisa l’outil d’opposition vert, il fut l’un des seuls à mettre de vrais coups avec, assez puissants et volontairement… C’est malheureusement Baptiste Serin qui en fit les frais en prenant un coup dans l’œil… Pauvre Baptiste…

 

 

 

 

Place au troisième groupe, composé de Clément Maynadier, Adam Jaulhac, Pierre Bernard, Paulin Riva, Ronan Chambord, Nans Ducuing, Yann Lesgourgues et Julien Rey.

 

 

 

 

Enfin, le dernier groupe était composé de Jean-Baptiste Dubié, Berend Botha, Jandre Marais, Heini Adams, Matthew Clarkin, Benat Auzqui et Jean-Blaise Lespinasse. Un groupe un peu moins nombreux que les trois autres, ce qui fit que les anglophones ont fait le show et notamment le trio Clarkin-Adams-Botha. A chaque franchissement, le chambrage était de rigueur. De son côté Jean-Baptiste Dubié s’est régalé au niveau des « essais » fictifs en aplatissant plusieurs ballons en plongeant.

 

 

 

 

Enfin, voici la fin de l’entrainement. Après la traditionnelle réunion en cercle, les joueurs sont rentrés au vestiaire. Entre une petite photo de famille avec Fonfon Miralles, les discussions entre coaches, les sourires de nos protégés, les torses sans poils, et le retour main dans la main de Blair Connor et Hugh Chalmers, tout y est…