[Photos] L’entrainement du 19 octobre 2015

Pour cette première séance de la semaine après la victoire à Agen, nos joueurs se retrouvaient sur le terrain annexe de Moga, sous un beau soleil nous faisant oublier que l’on était en octobre. Plusieurs Espoirs étaient présents, comme depuis le début de saison : Lucas Blanc, Paulin Riva, Jean-Blaise Lespinasse, Xerom Civil, Ronan Chambord, Jotham Wrampling et Cyril Cazeaux.

Plusieurs retours sont à noter comme celui de Lionel Beauxis, qui semble ne plus ressentir aucune douleur, ou encore Heini Adams qui était cela dit plutôt protégé au niveau des contacts. En revanche, s’ils étaient présents à l’entrainement physiquement ce matin, Matthew Clarkin n’a pas joué, tout comme Peter Saili, et bien sûr Jefferson Poirot. Bien sûr, l’on n’oublie pas le retour de Sofiane Guitoune qui était déjà tout sourire, et bien au point lors des systèmes de jeu. Il nous a d’ailleurs accordé une petite interview ce matin que vous pouvez retrouver ICI.

L’on commence tranquillement notre compte rendu par quelques photos de l’arrivée des joueurs.

 

 

 

 

Les équipes se sont ensuite divisées en trois groupes. Au programme, un travail à base d’un ruck, où le jeu devait être développé rapidement.

 

 

 

 

Puis en deux groupes pour effectuer le même travail, le plus souvent à partir d’un ruck, mais également avec des relances au pied, ou sur une touche. A noter un beau choc entre Loann Goujon et Luke Braid, le second se retrouvant au sol. Tout ceci sous le sourire de notre international, avec la petite phrase qui va bien : “Quand c’est moi en face, tu ne passes pas !”, dans un anglais im-pec-cable.

 

 

 

 

Tous les joueurs ne participaient pas à l’opposition alors, certains se sont entrainés à la réception de ballons hauts, avec portée. L’on vit des changements de postes cocasses avec un Lucas Blanc qui portait ou était porté, ou encore Metuisela Talebula.

 

 

 

 

Pendant ce temps, les instruments de “torture ludique” étaient préparés par Ludovic Loustau et son staff. Nous y reviendrons plus bas.

 

 

 

 

Les titulaires d’Agen, après l’opposition, sont ensuite partis avec Régis Sonnes, afin de peaufiner la touche, en ce qui concerne les avants. Les arrières, eux, se sont entrainés à la précision de leurs coups de pieds.

 

 

 

 

Mais la grosse partie intéressante pour le public – moins pour les joueurs – était celle concoctée par le préparateur physique de l’UBB. Les exercices étaient préparés en trois séquences, bien que cette séance fut en continu. Le premier atelier était “une bataille de Sumo” comme nous le confiait Bruce Reihana ; un duel entre deux joueurs de même corpulence, avec deux boucliers. Les deux joueurs devaient se pousser en dehors d’une zone définie par des plots. Ils devaient ensuite enchainer vers un deuxième qui était la poussée en mêlée en devenant coéquipiers et non plus adversaires. Enfin, la troisième séquence était le sprint, chronométré, avec quelques mouvements au sol avant de démarrer et accélérer.

Pour que ce soit plus clair, nous avons entrecoupé nos albums photos en duels/exercice. L’on commence par le plus “impressionnant”, celui entre Patrick Toetu et Sébastien Taofifenua.

 

 

 

 

Pour faciliter la lecture de cet album, voici tous les joueurs qui sont passés par la “poussée”. A noter que Marco Tauleigne a été accompagné de Raphaël Ibanez. Nul doute que si on lui avait dit un jour, il ne l’aurait pas cru…

 

 

 

 

Autre “battle” à présent, celle de Louis-Benoit Madaule et Luke Braid. Déjà chahuté par Loann Goujon plus tôt dans la séance, il reçut un nouveau coup de bouclier du co-capitaine de l’UBB…

 

 

 

 

Sans transition, l’exercice de courses dont nous vous parlions quelques lignes ci-dessus.

 

 

 

 

Nouveau duel entre Marco Tauleigne et Bruce Reihana. Le plus jeune a joué de malice en essayant de feinter, lorsque la force ne suffisait pas, tel un toréro. Marco fit aussi un peu plus tard un duel avec l’adjoint de Ludovic Loustau.

 

 

 

 

Duel de colosses ensuite qui n’a pas forcément trouvé de vainqueur, surtout sur la fin, entre Jean-Baptiste Poux et Clément Maynadier.

 

 

 

 

Le duel entre Manu Ahoteiloa et Metuisela Talebula, aussi plein de ruse de la part du fidjien.

 

 

 

 

Le duel entre Sofiane Guitoune et Paulin Riva.

 

 

 

 

Le duel entre Yann Lesgourgues et Charles Brousse.

 

 

 

 

Le duel entre Lionel Beauxis et Heini Adams, du rire non stop.

 

 

 

 

Enfin, pour bien finir nos remplaçants et retour joueurs de retour de blessure, Ludo Loustau leur a demandé des sprints, chronométrés, avec ballons. Mais, pour que ce soit plus “drôle”, les joueurs devaient d’abord plaquer avant de démarrer leur course…
Inutile de vous dire qu’ils étaient complètement épuisés et exténués à la fin de cette séance qui aura duré près de deux heures au total.