[Photos] L’entrainement du 7 décembre 2015

Comme depuis quelques semaines, l’entrainement est annoncé à 13h45, mais tout le monde est déjà sorti… Mais nous étions à l’heure pour assister à la première séance d’Adam Ashley-Cooper sous sa nouvelle tenue, celle de l’Union Bordeaux-Bègles. Petite frayeur, à notre arrivée nous ne le vîmes pas immédiatement et pour cause, il arrivera un bon quart d’heure plus tard et après quelques étirements, le voilà sur le synthétique, remplaçant Jean-Baptiste Poux à l’aile (si si). Il faut dire qu’il y eut quelques absents ce matin (lire ICI), et Bruce Reihana en profita d’ailleurs pour prendre place dans l’une des deux équipes.

Comme depuis quelques semaines, les exercices sont d’abord basés, en opposition, sur une volonté de jouer vite avec de multiples dédoublements de passes. Au départ d’un renvoi, d’une mêlée, ou d’une touche. Si plusieurs joueurs, connaissant les combinaisons, arrivent à intercepter certains ballons sur quelques offensives, le jeu commence à prendre forme petit à petit. Mais de beaux mouvements, de belles chevauchées notamment par Yann Lesgourgues, ou encore de belles passes dans le sens du jeu de Pierre Bernard, pour ne citer qu’eux. Voici notre première galerie photos, celle de l’opposition, donc.

 

 

 

 

Avants et arrière se sont ensuite séparés. Nous avons d’abord choisi de suivre l’entrainement des arrières avec bien évidemment Adam Ashley-Cooper (nous vous renvoyons un peu plus bas pour la galerie qui lui est dédiée). Pour ce premier exercice, les joueurs devaient, deux contre deux, contourner ou passer pour ensuite franchir la ligne. Au niveau du roulement, ceux qui attaquent défendent ensuite, et ainsi de suite.

 

 

 

 

Puis nous sommes repartis du côté des avants, voyant arriver Sekope Kepu. Tout sourire, visiblement heureux d’être là et d’avoir goûté à son premier match de Top 14 peu de temps après son arrivée, il communiquait beaucoup et semble être un bon chambreur, et travailleur. Nous avons en tête ce moment où il alla dans le groupe adverse pour essayer d’entendre les combinaisons en touche, ou encore ce moment où il félicita chaleureusement Xerom Civil.

Au programme donc, quelques révisions de combinaisons en opposition, mais aussi des tests au niveau de la touche rapide.

 

 

 

 

Fin de séance… Quelques discussions, quelques coups de pieds tentés…

 

 

 

 

Enfin, pas pour tout le monde puisque Joe Worsley continua avec les remplaçants ou ceux qui n’ont pas joué – ou ceux qui voulaient – sur un atelier de placage avec deux joueurs tenant un boudin. L’entraineur de la défense devait annoncer au dernier moment “droite” ou “gauche” pour savoir quel joueur l’attaquant devait tamponner. Bien sûr, Sekope Kepu s’est concerté avec Hugh Chalmers pour savoir où était sa droite, et où était sa gauche.

 

 

 

 

Finissions par Adam Ashley-Cooper. Difficile pour nous de vous donner un premier ressenti, sa première séance étant plutôt courte… Mais vous n’avez certainement pas besoin de nous pour connaitre le joueur qu’il est, le vice-champion du monde qu’il est. Cela dit, en toute honnêteté, cela “pue” le professionnalisme et la rigueur, avec une touche incontestée de classe… Sur l’opposition, il n’hésita pas à placer ses coéquipiers, étant présent depuis uniquement une poignée de secondes… Ballon en main, cela va vite, c’est précis ; pas de fioritures. Voilà ce que nous pouvons vous dire et la dernière galerie photos de notre compte rendu vous parlera peut-être un peu plus…