Jefferson Poirot : “Sur le coup, je me suis dit que je n’étais pas passé loin de quelque chose de grave”

 

Invité de 100% UBB, l’émission de France Bleu Gironde, notre pilier gauche, Jefferson Poirot, s’est confié sur la blessure aux cervicales, qui l’a privé du terrain pendant plus de 2 mois cette saison : “Je me le suis dit. Quand je l’ai découvert 2 jours avant le match du Racing, j’avais des douleurs depuis bien 4-5 matchs. Au moment où il voit mon image, le chirurgien m’a dit qu’il n’allait pas se faire des amis à l’UBB mais qu’il ne pouvait pas me laisser jouer comme ça. Un choc même anodin aurait pu être très grave. Sur le coup, je me suis dit que je n’étais pas passé loin de quelque chose de grave. Mais avec le temps, le renforcement, je suis aussi allé voir Luc Sénégas, qui est un spécialiste du rachis. J’ai vu beaucoup de spécialistes, j’ai revu le Professeur Bernard, qui est un chirurgien reconnu en France. Tout est rentré dans l’ordre et va bien aujourd’hui, c’est surtout ça le principal“.