Rémi Lamerat : “Ca fait partie des piqures de rappel qui vont nous faire bien mal quand on verra la vidéo”

 

Interrogé au micro d’ARL, notre trois-quarts centre, Rémi Lamerat, est revenu sur les difficultés montrées par les joueurs de l’UBB dans la zone des rucks : “Il faut être en difficulté et vivre ce genre de match pour vraiment élever le curseur là-dessus. Tant que l’on n’élèvera pas le curseur là-dessus, ce qui passera avant toute chose par l’agressivité que l’on met dans ces phases de rucks, par agressivité, je n’entends pas foutre des pets, mais j’entends arriver les premiers, connecter vite dans la tête, être premier passeur, dernier soutien, les choses basiques d’engagement, que ce soit mental ou physique, je pense que l’on pourra travailler tout ce que l’on veut derrière, ça ne matchera pas. On le sait et ça fait partie des piqures de rappel qui vont nous faire bien mal quand on verra la vidéo“.