Julien Laïrle : « Ce n’est pas faire de la fausse modestie, mais de là où l’on vient, il faut prendre les matchs les uns après les autres »

 

Interrogé au micro d’ARL, notre entraîneur des avants, Julien Laïrle, est revenu sur son sentiment suite à la victoire face au Stade Rochelais : « Je ne suis pas trop du style à parler de revanche, on est en train d’écrire un petit parcours. Il nous reste 7 mois à vivre à l’UBB, tant Fred (Charrier) que moi, on essaie d’amener un peu notre touche, les joueurs sont très investis dans la fin de saison. On s’occupe surtout de nous. Il faut respecter les Rochelais, c’est une grosse écurie, champion d’Europe, ils viennent de mettre deux fois 40 points en Coupe d’Europe, quand nous on a perdu nos deux matchs. Ce soir, on a fait un match costaud, mais on n’a gagné qu’un match. Il faut garder de l’humilité et repartir au travail mardi matin parce qu’on a deux belles réceptions. Plus tu gagnes, plus tu te rapproches du haut de tableau. Avec deux réceptions à domicile, on peut s’en rapprocher encore plus. Ce n’est pas faire de la fausse modestie, mais de là où l’on vient, il faut prendre les matchs les uns après les autres. On aura le temps de faire les comptes, la saison est encore longue, on est à mi-parcours. Il faut s’occuper week-end après week-end d’être performants, de mettre une stratégie en place, d’essayer d’avoir le maximum de joueurs sur le terrain. On a vu que l’on avait rentré trois ou quatre joueurs et que ça nous a fait du bien aussi. On est dans un état d’esprit où l’on prend les matchs les uns après les autres. Il faut que ça reste comme ça jusqu’à la Coupe d’Europe« .